PremièreS

Ciné-Concert

 
 

    Parallèlement à la formule en quatuor, Cordofonic a souhaité se frotter à l'exercice du ciné-concert en invitant un compagnon de route, accordéoniste, pianiste et compositeur : Alain Bruel.

Cordofonic a choisi pour ce ciné-concert unique de se baser sur un assemblage savamment dosé de 6 “premières” du cinéma, sur un période de 30 ans :

–"La danse serpentine", les frères Lumière – 1 min : 1er « érotique » ;

–"The great train robbery", Edwin Porter – 12 min : 1er western ;

–"A film Johnnie", Ch. Chaplin – 11 min : un Chaplin des débuts ;

–"La maison ensorcelée", Segondo de Chomon – 6 min : un des 1er films «fantastique" ;

–"Un chien andalou", Luis Bunuel – 16 min : essai surréaliste ;

–"Humorous phases of funny faces", James Stuart Blackton – 3 min : un des 1er films d'animation.


    L’idée maîtresse a été de re-questionner ces films en leur composant des musiques originales avec un siècle de décalage, en cassant les systématismes des débuts du muet (une action, une musique, musique collant de très près à l’action, illustrative). Le répertoire de ce projet n'est pas issue d’un répertoire de genre particulier (classique, jazz, traditionnel...) mais est une création entièrement originale.


    L’unité musicale de ce travail écrit à cinq mains s'est faite par le biais des arrangements, fruit d’un travail en collectif et par le son, la «pâte sonore» typique (autant qu’atypique !) du groupe Cordofonic étendu à sa collaboration avec Alain Bruel.


    Férus de tout et de jazz, passionnés de Poulenc autant que de Bartok, improvisateurs aguerris, Berrichons pur souche, violoneux des Volcans, cinq compositeurs multi-instrumentistes et fervents défenseurs des musiques de scène (théâtre, danse…) donc vivantes et en mouvement, se retrouvent autour de ce ciné-concert « PremièreS ! », une mise en musique loufoque, poétique et déglinguée.


    PremièreS est soutenu par la région Auvergne-Rhône-Alpes

 

    Créé à l’Occasion de «Littérature au Centre» par le quatuor Cordofonic avec en invité Alain Bruel (accordéon, accordina, clavier) ce ciné-concert prend pour thème le premier ou un des premiers films dans des genres historiques comme le western, le film surréaliste, le film d’animation, de danse, le film fantastique, la comédie de Charlie Chaplin. Des musiques entièrement originales interprétées pendant la projection...

Marie Mazille : nyckelharpa, violon, clarinette

Frédéric Baudimant : violon

Stéphane Arbon : contrebasse

Alain Bruel : piano, accordéon, accordina

François Breugnot : violon, violon ténor